Si vous êtes intéressé de suivre la conférence sur la vidéo :

un clic ci-dessous pour suivre

        1ère  PARTIE en vidéo

        2ème PARTIE en vidéo

 

  Que le Seigneur vous bénisse

L’Eglise Chrétienne du Chablais, une communauté issue de la migration dans la région du Chablais, s’intéresse aux problèmes sociaux de sa région. Elle a organisé, 

le vendredi 19 juin 2015 de 19h00 à 21h30,  une conférence publique d’information  et de sensibilisation auprès des jeunes sur le thème :

 

                « Usage de substances toxiques et santé mentale des jeunes »

 

L’objectif de cette conférence était double :

·         Fournir aux jeunes et à leur entourage des informations appropriées sur la nature et l'ampleur du 

        phénomène de toxicodépendance et les types de substances les plus utilisés par les jeunes  

·         Sensibiliser les jeunes et familles sur les conséquences biopsychosociales, 

les moyens de prise en charge et les structures professionnelles d’aide disponibles dans le Chablais.

Suite aux résultats de différentes enquêtes suisses CoRo/AR (Continuous Rolling Survey of 

Addictive Behaviours and Related Risks) : Monitorage Suisse des Addictions,  de 2011 effectuées 

dans les cantons de Vaud, Tessin, Zurich et Saint Gall sur la consommation de 

substances psycho-actives chez les jeunes (15 – 29 ans) lors de leur dernière sortie de fin de semaine, une tendance à la hausse entre l’année 2011 et l’année 2013 est constatée 

dans les quatre cantons quant à la consommation d’alcool et de tabac des filles avec une différence significative dans la tranche d'âge 15–19 ans. 

Selon le Dr Olivier NDAYISHIMIYE, un membre de notre église en charge de cette conférence, il a été rapporté lors des ces enquêtes que  « dans le canton de Vaud, 

la différence entre 2011 et 2013 était plus significative chez les garçons de 20 à 24 ans en ce qui est du nombre de verres d'alcool. Chez les filles de 15-19 ans, il s’agit 

d’une diminution du nombre d'abstinentes à l'alcool et au tabac passant de 48% à 33% » 

Par ailleurs, en matière de prise de risque sous substances chez les 15-19 ans, on constate davantage de rapports sexuels chez les jeunes lors de leur sortie de fin de 

semaine en 2013 comparativement à 2011 et il a été observé qu’au-delà des conséquences directes observées lors des consommations (intoxications voire coma, 

traumatismes par chute, bagarres), l’usage de drogues menace le développement intellectuel et psychique des jeunes et s’accompagne de co-morbidités physiques et 

psychiques.

Ayant de plus en plus de jeunes âgés entre 15 et 25 ans, notre église a pris à cœur cette situation d’ordre sociale  et par le biais de certaines institutions publiques de la région, 

elle a organisé cette conférence avec l’espoir de participer à l’amélioration de la santé communautaire.

L’Eglise a invité quelques professionnels du secteur de la santé publique pour informer et sensibiliser les participants sur l’usage de stupéfiants dans le but d’apporter 

une prévention primaire et secondaire des conséquences inhérentes à cette pratique: Cela devrait susciter chez les jeunes  un esprit critique et une estimation / affirmation 

d’eux-mêmes.

Ainsi le programme de la soirée a été présidé par  un membre de notre église :

·         Olivier   NDAYISHIMIYE, Etudiant en Master of Advanced Studies en Santé Publique à l’Université de Genève, Médecin  assistant en psychiatrie – psychothérapie à la 

Fondation de Nant.  

Ainsi qu’avec la collaboration de

·         Dr Frank SHEMBO, Médecin assistant, Psychiatrie-psychothérapie, Hôpital de Malévoz

·         M. Eric DIVERNOIS, Educateur social, Unité de traitement des dépendances Azimut, Fondation de Nant,

·         Membres du Conseil de l’Eglise Chrétienne du Chablais (Aigle)

Pour les parents et les jeunes présents à cette conférence, le résultat était plus que satisfaisant  car la plupart ont exprimé le désir de voir ce type de conférences 

organisé dans le cadre de leur établissement scolaire. Ils ont exprimé une lacune en matière d’information pour une catégorie de personnes hautement vulnérables, 

les adolescents.

Rapport de Dr Olivier  NDAYISHIMIYE                                                     Pour le Conseil de l’Eglise

Responsable chargé de la conférence                                                        Révérend Joseph KABONGO

Prochaine conférence organisée par notre église: « Dépendance aux jeux d’argent, comment s’en sortir ? »